Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 18:49

J'ai enfin fini de décorer ma maison

Avec l'aide de mon homme quand même

Allez je vous montre en photo

CAM01056.jpg

 

Mon sapin tout décorer

CAM01059.jpgavec mes décos Chouettes

CAM01057.jpgmes pères Noël animés

CAM01058.jpgMa crèche hi hi elle est toute petite hi hi

entouré de son blé de la Saint barde

CAM01060.jpgEncore mon sapin avec mes décos faites main

et en rouge hi hi

CAM01063.jpgmon meuble  à téléphone tout décoré

CAM01064.jpgde plus près pour vous montrer la belle boite faite par Lilie

 

Et pour terminer ma décoration, je vous montre

ma participation au concours du plus beau décors culinaire

de ma copine Emilie

CAM01124.jpgMon décor represente un paysage de noël

Il  y a

CAM01117une maison avec les murs en nounours à la guimauve,

la toiture en chamallow

des sucres d'orge devant la porte

CAM01118.jpgdes petits tas de neige fait avec de la meringues

la neige sur le sol est du chocolat blanc râpé

CAM01119.jpgdes petits tas de bois en carambar

un sapin de noël décoré de ours en gélatine

 

Et pour Finir

le traineau du Père Noël

CAM01125.jpg

les rennes sont artificiels

le traineau est un gâteau au Yaourth

avec des cadeaux fait en chamallow et fils de réglisse

 

Voilà alors qu'en pensez vous ???

Je me suis bien amusée et mon homme aussi

pour la réaliser

la preuve en photo

CAM01049.jpgDany en train de réaliser la carapace de la maison

CAM01075.jpget moi en galère avec le glacage

 

PS : je reviens vite avec le n°15 du calendrier de l'avent


Repost 0
maricharl - dans les traditions
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 22:25

Ce soir, mon homme a fini la déco

de mon balcon. J'aime beaucoup

CAM01028.jpgIl a fait blanc et bleu

CAM01029.jpg

Hi hi qu'en pensez -vous ???

Alors comme nous étions dehors pour admirer

Nous sommes allés au Marché de Noël à la Garde

CAM01021.jpgVous appercevez les chalets

Il n'y a pas beaucoup de monde

mais nous sommes mardi soir, il y a encore l'école

et surtout il fait froid

mais moi je me suis régalée

CAM01022.jpgIl y avait même le chalet du Père Noël

Superbe décoration autour ...

CAM01024.jpgil y avait aussi des chalets de créateurs

de bijoux, des accessoires en laines

mais aussi de la nourriture

et un chalet que j'affectionne  particulierement

c'est le chalet alsacien...ou j'ai trouvé ces choses là

CAM01035.jpgun méga souvenir ... les moricettes...

et les fameux breztels un pure régal...

Après un tour de ce marché

de petits achats de  cadeaux (chuttttttt)

je n'ai pu resister d'acheter aussi

CAM01032.jpgUn thé de Noël pas encore goûté

et un autre les rois mages que j'ai goûté ce soir

une tuerie des melanges d'aromes

Je vais toujours à la Garde acheter mes thés

la boutique s'appelle "

Repost 0
maricharl - dans les traditions
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 16:34

Cela fait un peu longtemps que

je ne vous ai pas parlé un brin de ma Provence.

cigalescigalesIl y a des symboles :

L'accent !!!

La cigale!!!

Le Mistral

et bien d'autres...

N'oublions pas L'OLIVIER

J'ai envie de vous conter une histoire sur cet arbre.

Photo0580.jpg

(photo prise ce matin un jeune olivier de la valette du var)

LES ORIGINES DE L'OLIVIER SE CONFONDENT AVEC LA MYTHOLOGIE GRECQUE
Une Légende grecque voudrait que l'olivier cultivé soit le fruit d'une querelle entre Athéna, déesse de la Sagesse et de la Science, et Posséidon dieu de la mer, à propos de la protection d'une ville nouvelle.

Pour les départager, Zeus (le Dieu des dieux), leur proposa de faire chacun un don à l'humanité. Les hommes les départageraient en indiquant le don le plus utile.

Poséidon brandit alors son trident et fit jaillir d'un rocher un cheval magnifique pouvant porter cavalier et armes, traîner des chars et faire gagner des batailles.

Athéna (Minerve en romain) se pencha alors sur un morceau de terre, le toucha avec sa lance et en fit sortir un arbre éternel permettant de nourrir, soigner les blessures et tous les maux.

L'olivier, car tel était l'arbre ainsi sortit du sol, fut déclaré "le don le plus utile à l'humanité" et Athéna obtint la protection de la ville qui porte toujours son nom : "Athènes."

L'histoire de l'olivier se perd dans la nuit des temps et se confond avec celle des civilisations qui se sont succédées en Méditerranée et qui ont à jamais marqué de leur empreinte la culture de ce morceau du monde.

Fortement lié à la vie des populations du bassin méditerranéen, l'arbre éternel à ces derniers fournit, depuis des siècles, nourriture , éclairage, soins du corps...

L'olivier serait apparu, sous une forme sauvage, il y a plus de 14 000 ans. Des feuilles fossilisées datant de 8 000 ans avant J-C. ont ainsi été retrouvées à Roquevaire en France (l'une d'elle est exposée au musée de l'Olivier à Nyons, dans la Drôme).

Les Egyptiens attribuèrent à Isis, femme d'osiris, l'art de cultiver l'olive et d'en extraire l'huile utilisée pour leurs rituels de purification.

(infos trouvés sur le net)

 

t153xfge-copie-1


Repost 0
maricharl - dans les traditions
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 09:02

 

 

 

Origine et la tradition

Le premier mai, fête du travail et fête du muguet

 

Si le premier mai est un jour férié en France, c'est officiellement pour fêter le travail. Le premier mai est également le jour du muguet, sans qu'il y ait de lien direct entre la fête des clochettes printanières et la journée des revendications ouvrières. Voici l'histoire du premier mai, ses traditions et ses origines.

La fête du muguet

Une fête de l'amour

On dit que la tradition de s'offrir du muguet remonterait à la Renaissance, époque où Charles IX aurait lancé cette mode après en avoir reçu un brin lors d'un premier mai... Ce qui est certain, c'est qu'au XVème siècle, le premier mai était une fête de l'amour, durant laquelle les princes et les seigneurs se rendaient en forêt pour couper des rameaux qui servaient ensuite à décorer les habitations. Ils fabriquaient également des couronnes de feuillages et de fleurs pour les porter et les offrir à la personne aimée. Une survivance de ces coutumes perdure encore dans de nombreuses régions : l'arbre de mai. Il s'agit d'un arbre coupé que l'on dépose devant une maison dans la nuit du 30 avril au 1er mai. Selon les régions, cet arbre sera offert à l'élu local pour l'honorer, ou aux jeunes filles célibataires, comme dans l'est de la France. Le fait de déposer l'arbre devant la maison des jeunes filles est l'occasion d'un certain chahut pour les jeunes gens qui y participent !

Le muguet, fleur du bonheur

Fleur de printemps par excellence puisque sa floraison intervient en mai, le muguet est traditionnellement une fleur qui porte bonheur. D'ailleurs, d'après le langage des fleurs, le muguet signifie "retour de bonheur"... On dit que celui qui trouve un brin de muguet à 13 clochettes sera tout particulièrement favorisé par le destin ! Le muguet est également associé aux grands couturiers, comme Christian Dior dont c'était la fleur fétiche. On retrouve d'ailleurs la senteur du muguet dans de nombreux parfums. Produit à grande échelle dans la région nantaise pour être vendu lors du premier mai, le muguet peut également être cultivé dans les jardins ombragés et frais, ou se trouver à l'état sauvage dans les sous-bois. Mais attention, le muguet reste une plante très toxique, et il ne faut porter à la bouche ni les feuilles, ni les fleurs, ni les fruits, ni même l'eau du vase. Prenez donc vos précautions avec les jeunes enfants attirés par le parfum suave des clochettes blanches.

Les usages d'autrefois

Autrefois, de jolies traditions étaient en usage pour le 1er mai. On organisait des "bals du muguet" où les jeunes filles étaient vêtues de blanc et où les jeunes gens fleurissaient leur boutonnière d'un brin de muguet. C'était le seul bal de l'année où les parents étaient bannis et où les jeunes se retrouvaient entre eux. Un vin liquoreux composé de vin de Moselle dans lequel des fleurs d'aspérule odorante (appelé aussi "faux muguet") avaient macéré faisait les délices de cette époque de l'année : le "Maitrank" ou "boisson de mai". On assurait qu'il suffisait d'y tremper les lèvres au 1er mai pour être heureux tout au long de l'année ! Au premier mai, aucune jeune fille, riche ou pauvre, ne serait sortie sans un brin de muguet accroché à son corsage ! On offrait du muguet à tous ceux que l'on aimait, famille et amis. Cependant, l'usage voulait plus particulièrement que le jeune homme offre du muguet à sa fiancée, et que tout l'entourage d'une jeune maman se manifeste au premier mai en fleurissant sa maison afin d'offrir au bébé un présage de bonheur.


La fête du travail

Si la fête du travail a lieu le premier mai, c'est sans aucun rapport avec le muguet, même si les manifestants ont pris l'habitude récente de fleurir leur boutonnière du brin porte-bonheur au lieu de l'églantine rouge. La fête du travail commémore un 1er mai de 1886 où les syndicats américains appelèrent plus de 400 000 travailleurs à manifester pour l'obtention de la journée de huit heures. La date du 1er mai avait été choisie car beaucoup d’entreprises américaines entament ce jour-là leur année comptable. Depuis, le premier mai est devenu le jour international des revendications ouvrières, donnant lieu à des défilés de travailleurs. En France, la journée de 8 heures a été obtenue en 1919, cependant le premier mai a continué d'être la journée des revendications salariales. Depuis 1941, c'est un jour chômé et depuis 1947, ce jour férié est payé pour tous les travailleurs. Pour ceux que leur métier oblige à travailler malgré tout (personnel des hôpitaux, de l'hôtellerie), le salaire est généralement doublé. En 2011, le 1er mai tombe un dimanche, ce qui évidemment n'arrange pas l'immense majorité des salariés qui ne travaillent pas le dimanche. Reste la possibilité de profiter de la tolérance qui est faite aux particuliers et aux organisations diverses, de vendre librement le muguet sans aucune formalité ni taxe, uniquement le jour du 1er mai.

(info trouvé sur le site Dromadaire.com)

 

  

 

Jeux muguet

trouvez les 7 différences pour le plaisir (la solution ICI)

J e vous souhaite à toutes un bon 1er Mai

et 

images2.jpg

Repost 0
maricharl - dans les traditions
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 21:02

Vous savez que j'aime parler des traditions de ma Provence.

Alors ce soir, je vais vous raconter les coutumes

de la Semaine Sainte en Provence.

Commençons par LES RAMEAUX

  

Lors de la bénédiction des rameaux, il est de coutume que les enfants apportent un rameau sur lequel sont attachés des friandises, des petits jouets et sur le haut une orange confite qui termine le rameau. C’est en général le parrain et la marraine qui les offrent. Garçons et filles,  amenent leurs branches à bénir. Mais dès la messe terminée ils commencent à manger les friandises. De nos jours quelques chocolatiers Marseillais préparent encore les rameaux pour les enfants qui sont tout content d’avoir leur "petit arbre à chocolat"comme ils disent.

 

Pour la messe, on utilise des rameaux d’olivier, de laurier, de buis... Le rameau béni se garde d’une année sur l’autre. On le place au dessus du lit ou bien on s’en sert pour bénir le mort, lorsque un décès survient dans la famille. La tradition veut que l’on ne jette pas le rameau de l’année passée. Soit on le fait bruler ou bien on l’enterre dans le jar din.

  

 

Il est de tradition de manger des pois chiches pour le repas des rameaux. Ne pas en avoir ce jour-là c’est prendre le risque de manquer de tout pour le reste de l’année.

 

Le vent du jour des Rameaux dure toute l’année. Quand il souffle le jour des Rameaux, le même vent souffle toute l’année. Le vent qui bat les Rameaux, bat pendant neuf mois de l’année. Quand la bise souffle pour les Rameaux, les vers à soie sur les genets montent si bien qu’ils donnent joie. Quand il pleut sur les Rameaux il pleut sur la faux.

On continue avec LE VENDREDI SAINT

Ce jour-là on ne mange pas de viande.

Chez nous dans la famille on prépare un aioli.

On sait,  que les oeufs pondus ce jour-là ne pourrissent pas, mais sèchent et deviennent dur.

On ne change surtout pas les draps cela porterait malheur que de le faire.


Puis arrive LE DIMANCHE DE PÂQUES

C’est la résurrection du Christ, la fin du Carême.

Chez nous on prépare le pain Pascal. C’est une préparation à l’anis que l’on prépare que pour ce jour là. On le port ensuite à bénir. On en garde un morceau dans une armoire car on dit que cela protège le linge de la maison.

On mange également l’agneau piqué d’ail.

 

Pâques précoces, Pâques du mois de mars sont le plus souvent froides et maussades et ce d’autant plus qu’il aura fait beau à Noël. Pâques mouillées, épis vides. Pâques gelées, épis pleins de grains


Et pour finir ce super week end avec

LE LUNDI DE PÂQUES

C’est un jour de renouveau, un jour printannier.

Si le temps le permet on mange sur l’herbe on mange la salade avec les oeufs durs et l’omelette.

Et le chocolat dans tous cela, on en parle pas pourquoi...

 La tradition de Pâques dans le monde

La fête de Pâques est célébrée différemment selon les coutumes des pays du monde.

cloche de paquesEn France et dans la plupart des pays européens, les cloches des églises, véritables symboles de Pâques ne sonnent pas du Vendredi Saint au Dimanche de Pâques, car l’histoire raconte qu’elles se rendent à Rome où elles se chargent d’oeufs. À leur retour, elles survolent les jardins et lancent tous ces oeufs… pour le plus grand plaisir des enfants !
Mais dans d'autres pays d'Europe, les messagers de pâques, ne sont pas les cloches : au Tyrol, c’est la poule. En Suisse, un coucou. En Allemagne, un lapin blanc. Dans les pays anglo-saxons, un lièvre.

En Italie, le prêtre bénit les oeufs de Pâques. Lors du repas du dimanche de Pâques, les maîtresses de maison les placent au centre de la table où tout le monde se réunit. Le repas de fête peut alors commencer !

En Australie, le jour de Pâques, ce ne sont pas les cloches qui apportent les oeufs, mais le lapin de Pâques ! Il les cache dans le jardin et les enfants s’amusent à les chercher.
 
En Bulgarie, un ou deux jours avant Pâques, la coutume veut que les familles chrétiennes envoient une miche de pain et 10 à 15 oeufs teints en rouge à leurs amis turcs. Honorés par ces présents, ceux-ci remettent en général un peu de monnaie au messager qui vient porter ces oeufs.

Le lapin en chocolat

lapin chocolat

Cette tradition du lapin en chocolat vient d’une vieille tradition populaire  qui dit qu’à Pâques, c’ést au tour des lapins de couver les oeufs ! Drôle d’idée non ? En tout cas l’association lapin, Pâques et chocolat découle de cette très ancienne croyance populaire.

L' île de Pâques

En Polynésie, sur le continent océanien, il y a un petit bout de terre qu’on appelle Île de Pâques. Grande de 118 Km2, son véritable nom est Rapa Nui, et elle doit son surnom d’île de Pâques à sa découverte le jour de Pâques en 1722 par Roggeven. Cette île est constituée d’un énorme bloc de lave, culminant à 500 mètres par un cratère triangulaire, et est célèbre pour ses gigantesques statues inachevées.

La tradition des oeufs de Pâques

L’oeuf de Pâques est le symbole de l’éclosion d’une vie nouvelle et de la fertilité. Donner des oeufs en cadeau à Pâques ou pour célébrer l’arrivée du printemps, est une tradition installée depuis des centaines d’années.

Il y a environ 5000 ans, les Perses offraient déjà des oeufs de poules comme cadeaux porte-bonheur pour fêter le printemps ! C'est réellement à partir du XIIIe siècle que les premiers oeufs peints firent leur apparition en Europe. Ils s'échangeaient à l'occasion de la fin du Carême, symbolisant ainsi la fin des privations de l'hiver.
Aujourd'hui, les oeufs de Pâques sont en chocolat. Cette tradition est relativement récente. Les moulages en chocolat ont fait leur apparition durant la première moitié du XIXe siècle.

diamantOn peint et on décore les oeufs de Pâques aux quatre coins de la planète. La décoration des oeufs est, dans certains pays, considérée comme un art. Certaines personnes croient que les oeufs de Pâques ont des pouvoirs magiques. Enterrer les oeufs de Pâques peints à la main au pied d’une vigne la ferait pousser plus rapidement. D’autres pensent que si l’oeuf reste enterré pendant cent ans, le jaune deviendra un diamant ! Incroyable, non ?

 

Voilà, ma petite histoire sur ces fêtes de Pâques en Provence et dans le monde

J'espère que je ne vous ai pas trop ennuyé...

Surtout faites attention aux chocolats !!!

kieo1evh.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


Repost 0
maricharl - dans les traditions
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 22:09

Demain c'est Mardi gras et ses beignets      

Mardi gras dans le Monde

       Pour tous, Mardi gras est synonyme de beignets et de Carnaval. Mais qui connaît vraiment l'origine de cette fête ?

 En italien, Mardi gras se dit Carnevale, mot qui vient de "carne levare" (littéralement "retirer la viande"), allusion aux jours maigres qui vont suivre.

Le Carnaval, comme beaucoup de fêtes chrétiennes, a une origine païenne. Il remonte aux fêtes romaines des calendes de mars, qui célébraient le réveil de la nature par des rites agraires. A cette occasion, les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés.

Dans le calendrier chrétien, Mardi gras est le jour qui précède le Carême, période de jeûne de 40 jours entre le mercredi des Cendres (symbolisant le retour biblique d'Adam à la poussière) et le jour de Pâques (résurrection du Christ).

Avant cette période de privation, il était de coutume de faire la fête et de manger "gras". Le Carnaval était représenté par un mannequin grotesque que l'on brûlait le mercredi des Cendres, premier jour du Carême.

         Le Carnaval s'étend théoriquement de l'Epiphanie au mercredi des Cendres, mais il atteignait jadis sont paroxysme lors du repas du Mardi gras, marqué par une abondance de viandes et de pâtisseries.

Comme la fête rassemblait un grand nombre de personne, il fallait confectionner des pâtisseries bon marché et vite préparées. Il s'agissait aussi d'utiliser les réserves de beurre, huile et oeufs, avant les 40 jours de jeûne qui allaient suivre. D'où la tradition des beignets, des gaufres, des crêpes et autres déclinaisons régionales : merveilles du Sud, bottereaux d'Anjou, bugnes du Lyonnais…

        Aujourd'hui, Mardi gras est fêté de différentes façons dans le monde entier, il est précédé de nombreux carnavals dont les plus connus sont ceux de Venise (instauré au XVème siècle avec l'accord du pape) et de Rio de Janeiro (fête introduite par les Portugais, qui deviendra le grand bal que l'on connaît au milieu du XXème siècle)

(info trouvée le journal des femmes)

Mardi gras en Provence

Et bien dans ma région, en Provence, mardi rime aussi avec oreillettes. Qu'est ce que c'est ? Et bien nos amis lyonnais les connaissent sous le nom de bugnes, et ceux habitant dans le région de Bordeaux, parlent plutôt de "merveilles". Nous, on parle d'oreillettes. Certainement à cause de la forme d'oreille qui leur est donnée.

Recette des merveilles de Provence à la fleur d'oranger

 Selon les traditions, ces beignets sont moelleux et levés, ou bien plus proches des bugnes croustillantes de Lyon.

* 500 g de farine

* 3 œufs

* 80 g sucre en poudre

* 1/2 c à c de sel

* 10 cl de lait

* 70 g de beurre

* 1 sachet de levure de boulanger classique

* 4 cs d'eau de fleur d'oranger et/ou 1 cs de rhum.

 

      Diluer la levure dans le lait tiédi et laisser agir pendant 10mn.

      Pendant ce temps, dans un robot, verser la farine, le sucre, le sel, les œufs, le beurre et la levure dissoute dans le lait puis la fleur d’oranger et/ou le rhum puis bien mélanger l'ensemble. Pétrir la pâte pendant 10mn puis la mettre dans un saladier recouvert d’un torchon et laisser reposer pendant 2h.

       Au bout des 2h, pétrir quelques minutes la pâte puis l'étaler avec un rouleau sur une épaisseur de 3mm sur un plan de travail fariné. Essayer de former un rectangle. Découper des bandes de 6cm x 4cm. Faire une entaille de 2cm au centre. Prendre un rectangle dans la main, faire passer la pointe dans l’entaille et tirer doucement la pointe pour la faire ressortir.

       Dans une friteuse, faire chauffer votre huile à 170-180°C et plonger les beignet dans l'huile chaude. Laisser dorer d’un côté puis tourner les merveilles et poursuivre la cuisson. Déposer sur un papier absorbant et saupoudrer de sucre glace. Servir au plus tôt.

 

La version lyonnaise, plus croustillante, fait abstraction de la levure bien entendu

 

(photo trouvée sur le site tarte-tropézienne.com)

Les Appellations de ces beignets sont difficiles à clairement définir car les recettes se chevauchent quelquefois et se ressemblent beaucoup, même dans des régions éloignées les une des autres : on entend dire ailleurs les "merveilles, roussottes, beugnons, bignettes, beignes, croquignoles, crottes d'âne, culs renversés, rondiaux, fantaisies, noeuds d'amour, chochis, frivoles, golottes, pognons, roubignaux, panisses..."

 

Dans ces conditions, il est bien présomptueux de déclarer que la recette des oreillettes est celle-ci ou celle-là que la recette des bugnes est comme ci ou comme ça.

 

Les ingrédients pour vos oreillettes : (dans cette recette il n’y a pas de levure donc les beignets sont plats, ce sont les oreillettes).

** 250 g de farine.
** 1 oeuf.
** 40 g de beurre.
** 20 g d’huile (2 c. à soupe).
** 25 g de rhum (ou cognac).
** 40 g de fleur d’oranger.
** 5 g de sel .

  • Réaliser une boule de pâte assez molle mais élastique avec tous les ingrédients cités ci-contre. Ajouter de l’eau de fleur d’oranger si nécessaire. Laisser reposer la boule entre deux torchons pour éviter qu’elle croûte.
  • Diviser la pâte en une quinzaine de boules suivant la taille désirée. Laisser reposer les boules sous un linge 15 minutes.
  • Aplatir les boules au rouleau à pâtisserie en minces galettes et les laisser reposer 15 minutes encore. Couvrir avec un torchon pour éviter la formation de croûtes. A force de tout laisser reposer, c’est maintenant à votre tour .. Puis, avec une petite spatule dentelée, faire des formes originales mais la tradition reste fidèle aux rectangles et losanges, avec une légère fente au milieu pour lui donner un peu de volume à la cuisson.
  • Lorsque l’huile de friture est chaude, prendre l’oreillette à deux mains en l’étirant au maximum et la plonger dans la friture. Quand le premier coté est cuit, retourner l’oreillette, puis à l’aide de deux fourchettes, la retirer et la laisser égoutter verticalement sur une grille ou un papier absorbant.
  • Saupoudrer les deux faces de sucre semoule ou de sucre glace..(autrefois on ne prenait que du sucre en poudre mais de nos jours la tendance est plutôt vers le sucre glace : et comme le politiquement consensuel est une tradition tourtouraine, il est facile d’imaginer qu’on puisse utiliser les deux, mais pas en même temps..).

(info trouvée sur le site "le village de Tourtour")

Demain, moi je fais plutôt des Merveilles de Provence (le 1er recette)

on aime moins les oreillettes chez nous

Et vous vous mangez lequel ?


 



Repost 0
maricharl - dans les traditions
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 00:56

Chez nous en Provence, on fête La Chanteleur

      Située quarante jours après la naissance de l'Enfant-jésus, la chandeleur célèbre la purification de la Vierge ainsi que la présentation de Jésus au temple.

 

       La chandeleur marque dans nos familles la fin des fêtes de Noël et il est alors venu le temps de démonter les crèches installées deux mois plus tôt.

    En Provence, la tradition veut que l'on aille faire bénir une chandelle et de rentrer dans nos maisons avec la chandelle allumée. Si la chandelle s'éteint avant, le présage est catastrophique. Une fois la chandelle dans la maison, la maîtresse de maison fait le signe de croix avec la chandelle devant chaque ouverture, porte et fenêtre, pour protéger la maison de la foudre, et il y a quelques années, pour faciliter un accouchement à venir.      

   Ensuite, c'est le moment des crêpes. Lors de la réalisation de la première, on tient dans sa main une pièce, et de l'autre on fait sauter la crêpe. On place alors la pièce à l'intérieur de la crêpe que l'on enroule, et on place cette première crêpe à l’abri, jusqu’à la prochaine chandeleur. La crêpe de l'année précédente est jetée, et la pièce donnée à un pauvre.

J'ai moi aussi prèparé mon repas crêpes avec une recette trouvée

sur le blog BIENVENUE CHEZ ZABOU

P2024334.JPG

On s'est régalé...

     

La chandeleur, c'est aussi en Provence le moment des fameuses navettes de St Victor, du nom de l'Abbaye St Victor de Marseille où on bénissait des cierges verts le jour de la chandeleur. En forme de barque, elles représentent l'accostage sur nos rivages des Saintes Maries par qui l'évangile nous fut transmise.

Je vous donne la recette de ces navettes et leurs origines

NAVETTES DE LA SAINT-VICTOR.

 

Préparation : 6 personnes - Préparation : 15 minutes - Repos : 3 heures - Cuisson : 10 minutes environ

Ingrédients : 750 g de farine - 375 g de sucre en poudre - 70 g de beurre ou d'huile - 1 c.à.s d'eau de fleur d'oranger - 4 œufs

 

Voir légende en bas de pageVoir légende en bas de page Voir légende en bas de page

 

Recette :

Dans un saladier, versez le sucre, le beurre, la fleur d'oranger et les œufs. Mélangez le tout et versez la farine petit à petit tout en continuant de mélangez jusqu'à obtenir une pâte lisse.

 

Sur un plan de travail fariné, étalez grossièrement la pâte et partagez-la en bandes. Roulez ensuite les bandes obtenues en forme de boudins. Découpez ces boudins de la longueur de la navette souhaitée (en général, les navettes mesurent 7 cm). Pincez les extrémités. Sur la plaque de votre four, disposez les navettes sans qu'elles se touchent. A l'aide d'un couteau, entaillez ensuite vos navettes dans le sens de la longueur.

 

Laissez reposer environ 3 heures à température ambiante.

Faîtes cuire à thermostat 5/6 - 200/220°. Surveillez régulièrement.

 

Si vous désirez que vos navettes soient dorées, avant de mettre au four, à l'aide d'un pinceau, étalez du jaune d'œuf sur vos navettes.

 Le Four des navettes est la plus anciennes boulangerie de Marseille

L'origine de Cette Navette

       La navette est une pâtisserie traditionnelle cylindrique, façonnée en forme de petite barque (navette) de 7 à 8 cm de long créée pour commémorer l'arrivée du Saint-Lazare et des deux "Maries" - Sainte-Marie Magdeleine et Sainte-Marthe qui mouillèrent à Saintes-Maries-de-la-Mer, en Provence, le 2 février, il y a près de 2000 ans.

     Près de l'abbaye de Saint-Victor, dans le cœur de Marseille, le four des navettes n'a pas cessé de cuire cette pâtisserie depuis 1781. Mais quand vient la Chandeleur, le second jour de février, après la procession, tout le monde déguste des navettes. L'archevêque de Marseille bénit une fournée de ces biscuits et le 12 février, la Vierge noire de l'abbaye fait une apparition dans ladite chapelle.

    On les achetait jadis douze par douze, une pour chaque mois de l'année et elles accompagnaient les fameux cierges bénis dont la flamme vacillante protégeait de la foudre mas et bergeries.

     Si vous passez à Marseille le jour de la Chandeleur, il faut s'arrêter au Four des Navettes où Jean-Claude Imbert perpétue une tradition vieille de 200 ans.

      L'origine de ce biscuit est depuis toujours associée aux fêtes de la chandeleur célébrées en l'Abbaye Saint Victor toute proche. Imaginons-nous vers la fin du XIIIe siècle quand la statue d'une vierge s'échoua vers les bords du lacydon. Elle était en bois polychrome, sa robe verte était salie, meurtrie par la patine. Elle portait une couronne d'or. Il n'en fallut pas plus pour que le petit peuple des artisans Marseillais voit là une marque du destin et un signe de protection. Elle fut, selon les uns, Notre Dame du feu Nouveau, selon les autres, la Vierge Protectrice des Gens de mer. Certains disent aussi que la navette symbolise la barque qui amena les Saintes sur la côtes de Provence. Pour rappeler cette histoire, Monsieur Aveyrous, fondateur du célèbre Four en 1781, eut l'idée de donner à son délicieux biscuit la forme d'une barquette.

Il existe 3 variétés

  • les navettes classiques à la fleur d'oranger
  • les navettes marseillaises sans fleur d'oranger
  • les navettes provençales plus tendres qui se conservent moins longtemps.

index.jpg

J'espère que cette petite histoire vous a bien plu et que la recette vous tentera !!!

Bisous à toutes

Repost 0
maricharl - dans les traditions
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 23:59

annee14.gif

Je vous présente tous mes voeux de annee47.gifQue cette année 2011 soit remplit de Joie, Gaité et Bonheur.

sitdriver-2.jpg

Et surtout que cette nouvelle année apporte une bonne santé à vous toutes, et chasse toutes les mauvaises choses de 2010.

voeux41.gif

Que ce soit une année très créative et

comblée de nouveaux blogs.

sitdriver

Allez à la votre!!!

Mais Pourquoi fêtons nous la Saint Sylvestre ?

Qui est Saint Sylvestre?

 

Saint SSaint Sylvestreylvestre

Qui est ce saint qui a donné son nom à une nuit de fête?

Quand on d it "Saint Sylvestre", on pense inévitablement au réveillon de nouvel an. Mais personne ne s’interroge sur l’histoire, la personnalité et les actes de ce Sylvestre!

 

Silvestre ou Sylvestre était un Romain, fils du prêtre Rufin. Sa mère, Justa, confia son éducation au prêtre Cyrinus. Courageux, Sylvestre hébergea un chrétien d’Antioche, Timothée, qui après avoir fait beaucoup de conversions fut décapité sur l’ordre du préfet de la ville, Tarquinius. Sylvestre emporta le corps du martyr et, avec le pape Miltiade, l’ensevelit non loin du tombeau de saint Paul. Le préfet Tarquinius fit alors arrêter Sylvestre; il le somma de livrer les biens de Timothée et de renier sa foi. Sylvestre refusa et fut emprisonné. Il fut libéré après que Tarquinius se fut étranglé avec une arête de poisson. Le pape Miltiade l’ordonna prêtre.

 

Elu à la succession de Miltiade, Sylvestre, 33e pape, occupa le saint siège pendant près de 22 ans (314-335) sous le règne de Constantin le Grand (306-337). Le concile de Nicée (325) se tint sous son pontificat (même s’il n’y participa pas lui-même) et vit la condamnation de l’hérésie du prêtre Arius, l’arianisme. C’est sous son règne que le christianisme fut reconnu comme religion de l’Empire romain avec la conversion de l’empereur Constantin le Grand. Celui-ci fit édifier la basilique Saint-Jean de Latran, la basilique de Sainte-Croix de Jérusalem, la basilique de Saint-Paul hors les Murs et la basilique de Saint Laurent.

 

Saint Sylvestre est mort le 31 décembre 335. Il fut enterré dans le cimetière de Sainte-Priscille sur la Via Salaria.

Une fête romaine

La fête du nouvel an elle-même trouve son origine à Rome. La nuit précédant le premier janvier, les Romains faisaient un long repas qui leur permettait d’attendre l’arrivée de la nouvelle année. Selon la tradition, plus le nombre de plats servis au cours de ce repas était grand, plus l’année serait prospère et abondante. Cette tradition a rayonné au rythme de la colonisation romaine.

 

 de Philippe Allard

voeux62



 

 


Repost 0
maricharl - dans les traditions
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 21:38

J'ai oublié de vous montrer mes cadeaux de Noêl

Le Père Noël m'a gâté

PC254002.JPG

  • Des chocolats lindt création dessert (déjà dévoré) offert par ma belle soeur et mon beaux frère
  • des Pères Noëls en Chocolats par ma Copine
  • Encore des chocolats Pyréennés par Thiphanie la fille de ma copine
  • Un service de tasses à café par Amandine la 1er fille de ma copine
  • Un thière en chouette une merveille qui a trouvé de suite sa place par mon homme

Et le plus beau des cadeaux PC294020.JPG

Un magnifique papillon en Pierre de Sainte Lucie

(vous connaissez toutes  sa légende!!!)

Allez regardez cette merveille de plus près...

PC294021.JPG

C'est un cadeau de ma fille, je ne le quitte plus

J'ai aussi eu de ma soeur une lavande en conserve

PC294022.JPG

J'ai ouvert la boite style canette mis les quelques graines dans le terreau et je verifie que ce soit toujours humide. Normalement va pousser de la lavande (à suivre)

Puis une liqueur de menthe pour calmer les maux d'estomac (bonne excuse)de ma Maman

PC294023.JPG

Là je n'ai pas encore goûté...

Voila, vous savez tous.

94laimiu.gif



Repost 0
maricharl - dans les traditions
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 01:52

afa5bfe0.gif

Le Papa Noël est passé chez nous aussi pour les enfants sages. Je vous mets quelques photos de notre Père Noël...

PC243882.JPG

c'est le 24 décembre vers 22h, les enfants s'impatientent alors arrive...

PC243893.JPG

Avec ma fille, elle a été bien gâté...

PC243920.JPG

Moi et mon PN à moi

PC253957.JPG

ma fille et sa filleule le 25 décembre à midi

PC253979.JPG

Qu'est ce qu'il m'a gâté le PN, j'en ai eu de la chance

PC253986.JPG

Et voilà c'est fini, le PN s'en va !!!

A l'année prochaine !!!

 

 

Mais saviez vous que le Père Noël n'a pas toujours eu un bonnet rouge et des rennes...

Avant, on ne l'appelait pas Père Noël, mais Saint Nicolas.

Il ne s'habillait pas tout à fait pareil non plus : il avait quand même sa longue barbe blanche, mais à la place de son bonnet, il portait la mitre. Ca devait être à la mode, à l'époque, qui sait , Son manteau rouge, par contre, il l'avait déjà parce qu'il vivait déjà dans le grand Nord, mais on ne savait pas précisément où.

Avant d'avoir son traineau tiré par les rênes, Saint Nicolas voyageait sur le dos d'un âne. Sûrement parcequ'avant, il y avait moins de gens sur Terre, alors un âne, ça sufisait.

On lui a donné des noms différents un peu partout en france : "CHALANDE" en Savoie, "PERE JANVIER" en Bourgogne, et dans le Nivernais, "OLENTZARO" dans le pays basque ou encore "BARBASSIONNE" en Normandie.

Saint Nicolas a commencé à aller aux Etats -Unis au XVIIe siècle, en même temps que les immigréq allemands ou hollandais. C'est à partir de là qu'il a commencé à s'adapter au niveau vestimentaire et culturel pour se transformer en un Père Noël plus convivial. Pour les amèricains, Saint Nicolas était appelé Sinter Klaas, qui est devenu aujourd'hui Santa Claus.

C'est un pasteur amèricain qui en 1821, va relooker le Père Noël : il remplaça sa mitre par un bonnet, sa crosse par un sucre d'orge. Le Père Noël était devenu plus dodu, jovial et souriant, mais il ne portait plus de rouge. L'âne fut remplacé par huit rennes fringuants tirant le traîneau.

En 1931, le Père Noël se présenta avec sa nouvelle apparence dans une image publicitaire, diffusée par la compagnie COCA-COLA. Grâce au talent artistique de haddon Sundblom, le père Noël avait désormais un ventre rebondissant, une figure sympathique, un air jovial. La longue robe rouge, complétement démodée, a été remplacée par un pantalon et une tunique.

Aujourd'hui, le Père Noël a toujours la même apparence, cela fait donc 80ans cette année ! Et il ne devrait pas changer de tête de sitôt...

Mais le Père Noël est quand même très à la page des nouveautés, vu qu'il doit les fabriquer.

D'ailleurs, si ça se trouve, il a même un GPS sur son traîneau, qui sait...

fete noel pn08

Repost 0
maricharl - dans les traditions

Présentation

  • : Le blog de maricharl83 : unpeudebonheur.centerblog.net sur centerblog.
  • Le blog de maricharl83 : unpeudebonheur.centerblog.net sur centerblog.
  • : Je suis une maman d'une jeune fille de 18ans. Je travaille comme animatrice enfants dans un village de vacances dans le sud de la France. J'ai une chance inouïe car je travaille en pratiquant ma passion les travaux manuels. J'adore créer, transformer des objets. Vous trouverez des infos sur l'animation, sur les techniques de travaux manuels. Je peux vous proposer l'organisation de journée pour vos enfants.
  • Contact

Profil

  • maricharl
  • la gentillesse n'est pas une faiblesse.
  • la gentillesse n'est pas une faiblesse.

Recherche

Archives